L’héritage académique de DF ART PROJECT

Par Sarah N.

La technique traditionnelle Kintsugi japonaise vise à réparer des céramiques à l'or fin.
La technique traditionnelle Kintsugi japonaise vise à réparer des céramiques à l’or fin.

Le concept de DF ART PROJECT s’appuie sur la déconstruction esthétique d’une figure donnée afin de la transformer à travers le temps et l’espace en une nouvelle forme artistique, laissant des empreintes de sa vie passée. Bien que DF ART PROJECT soit profondément ancré dans son utilisation des principes académiques tels que le dessin, la peinture, la sculpture etc., le collectif vise à transgresser l’académisme afin de mettre en lumière le concept de fragmentation du réel et de déformation de la figure sur lequel tout son cheminement de pensée est fondé.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’une œuvre d’art académique ?

L’art académique est un style toujours en vigueur dans le monde. Il est considéré comme l’héritage des grands maîtres. C’est une représentation idéale d’une réalité qui est un état d’existence exprimé par l’artiste : car même si je vois les choses comme vous les voyez, je les comprends différemment. Par conséquent, le dessin académique aide l’artiste à créer une œuvre d’art basée sur des règles strictes de visualisation et de réflexion analytique. Du simple contour au geste dramatique, tout en mettant l’accent sur la précision des proportions, de la forme du corps et du geste.

L’une des particularités de l’art académique est la discipline intellectuelle qui en découle. Par exemple, dans la tradition académique, le dessin doit être maîtrisé pour créer une œuvre d’art. Acquérir les bons principes académiques aide à l’émancipation d’une composition originale avec les connaissances en matière d’observation et d’analyse constructive, ainsi qu’un style unique, que j’appelle le talent, une inventivité émergeant sans effort.

Prenons par exemple la technique japonaise du Kintsugi, qui consiste à restaurer des céramiques brisées à l’aide de poussière d’or, donnant ainsi une nouvelle vie à ces objets en leur configurant une unicité qui leur est propre. Ici, l’académisme se situe dans le processus de création de la céramique avant que l’objet ne se brise, et le processus de déconstruction consiste à « casser » délibérément l’objet afin de le mouler par la suite lui donnant une nouvelle forme originale.

Quelque soient les principes académiques à travers le monde, tous sont très clairs concernant l’approche analytique des œuvres d’art. Celle-ci ne repose pas seulement sur la copie visuelle des figures mais sur la compréhension visuelle de la nature et de la complexité des formes réelles qui sont façonnées à travers l’anatomie, la composition et les valeurs avec l’identification des principales formes géométriques. Autrement dit, la capacité de l’œil à déconstruire des formes complexes en formes plus simples, puis la reconstruction de ces variétés en un tout, transcrivant l’expression de l’artiste.

C’est le réarrangement des formes naturelles qui créer une nouvelle histoire. Une partie de l’expérience du DF ARR PROJECT vise à la reconstruction de figures en une nouvelle forme artistique, inspirée par l’expérience des modèles, pour en créer une œuvre d’art unique de façon à être communiquer avec le monde externe, c’est-à-dire les spectateurs. L’analyse et l’approche constructive de l’académisme aident l’artiste à être plus créatif pour exprimer son imaginaire auprès du public.

Comprendre la construction fondamentale des éléments et en saisir l’identité pour conceptualiser une forme 3D dans l’esprit de l’artiste à l’aide des principes fondamentaux de l’art académique tels que l’anatomie, la perspective et les proportions, sont ce qui rendent cette approche captivante.

Les artistes du DF ART PROJECT ont tous en commun la maîtrise d’un certain académisme qu’ils remettent volontiers en cause par la déconstruction figurative, ce qui signifie la création d’un nouveau processus d’analyse conceptuel à travers la représentation d’une nouvelle réalité visuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *